Calendrier des activités


Maisons > Patrimoine et architecture


L’îlot des Palais

L’îlot des Palais - Patrimoine et héritage

À Québec, toute l'histoire de la Nouvelle-France – et de ce qui arriva ensuite – vous attend à l'Îlot des Palais, un site historique et archéologique exceptionnel, qui a fait l'objet de fouilles pendant plus de trente ans. Quelque... 500 000 artefacts plus tard, vivez l’expérience d'un passé fascinant et surprenant. Pour votre seul plaisir, en famille ou entre amis, entrez dans l’histoire!

Présentée dans d'authentiques voûtes du 18e siècle, la nouvelle exposition immersive L’Îlot des Palais : Révélations raconte l’histoire incontournable de ce haut lieu de la Capitale. Tables intelligentes, artefacts et projections 2D et 3D vous réservent un parcours palpitant. Partez à la découverte de lieux captivants : la Brasserie Jean Talon, les trois palais de l’Intendant, les Magasins et... les Prisons du Roi, sans oublier la brasserie Boswell-Dow. Attention, surprises! Vous risquez de croiser des amulettes égyptiennes, un squelette de caniche, des pièces de fusil, des peignes à pou et plus encore.

Pour en savoir plus

La première occupation permanente du site remonte au 17e siècle. Souhaitant diversifier l’économie de la colonie, l’intendant, représentant du roi en Nouvelle-France, fait aménager sur le site une brasserie et une potasse qui ne seront en activité quelques années. La brasserie est transformée par la suite en résidence officielle pour l’intendant. L’îlot devient ainsi le siège du pouvoir administratif, judiciaire et économique de la colonie.

Avec le temps, l’îlot des Palais se transforme. Il suit le rythme du développement industriel, commercial et culturel de la ville qui s’étend tout autour.

Les grandes phases d’occupation du site :

De 1100 à 1300, les Amérindiens, attirés par l’abondance du gibier et des espèces marines, fréquentent le site.

De 1666 à 1673, les fondations de maçonnerie de deux bâtisses près de la falaise témoignent d’une première occupation européenne des lieux.

De 1668 à 1675, une imposante brasserie est aménagée. Une « potasse », fabrique de savon, s’installe également dans le secteur.

En 1684, abandonnée, la brasserie est transformée et allongée. Elle devient le premier Palais. Acquise par le roi Louis XIV, elle devient la résidence officielle de l’intendant qui en occupe une partie avec sa maisonnée alors que l’autre partie accueille la salle du Conseil Supérieur, une chapelle privée et, dans ses caves, une prison.

En 1713, le premier Palais est détruit par un incendie. Un nouveau Palais, beaucoup plus somptueux, s’élève trois ans plus tard en face des ruines du précédent. Les ruines du 1er Palais sont converties en entrepôts : les Magasins du Roi.

En 1725, le nouveau palais, incendié, est remplacé par un 3e Palais, construit sur les mêmes fondations. Il reprend la forme et la longueur du palais précédent, mais un étage est ajouté.

Suit une période de transition. Avec le départ du dernier intendant, l’îlot des Palais est utilisé à diverses fins au cours du siècle qui suivra.

En 1852, la brasserie Boswell acquiert les terrains résidentiels limitrophes avant d’être propriétaire de la quasi-totalité de l’îlot. L’entreprise prospère puis change son nom pour Dow, avant de connaitre une fin abrupte en 1966. Une partie des installations est démantelée peu après.